Bon Poison, la bière made in Metz

Bon Poison, la bière made in Metz

Bon Poison, la bière made in Metz
Nous sommes allées à la rencontre de Quentin créateur inspiré de la brasserie Bon Poison.

Peux-tu te présenter ?
Je suis brasseur et créateur de la brasserie Bon Poison.
Je suis passé par la Slovaquie et j’ai pris des cours par correspondances à l’institut de brasserie de Londres.
Je me suis lancé en achetant des petites cuves pour brasser à la maison. La brasserie Bon Poison est née en avril dernier et on a commencé à vendre les premières bières fin juillet.

12746294_10207868460887434_275033390_n

12166059_10208853678363573_1427578400_n

Peux-tu nous raconter l’histoire de la marque ?
C’est une histoire que j’aime bien raconter, en fait je sortais d’une cave à bière avec un carton sous le bras.
En face il y avait une bande de punks avec des chiens qui m’ont dit « il a l’air bon ton poison » du coup l’expression est restée. Mon frère qui est graphiste professionnel a travaillé sur le logo et m’a beaucoup aidé de même que Rudy qui est à l’accueil de la brasserie.

12714188_10207868465727555_924731918_n

Tu nous expliques un peu ce que vous faites ici à la brasserie ?
Avec plaisir ! En gros il faut 4 ingrédients pour faire de la bière : de l’eau, du houblon, de l’orge et de la levure.
On utilise différentes cuves durant le processus.
On va chauffer l’eau, y rajouter le malt ainsi que le houblon et les levures à des températures différentes.
Il y a également un délai à respecter pour la fermentation et éventuellement un temps de repos en cave pour développer les arômes. En gros tout le processus dure plus ou moins 3 semaines, tout dépend des bières.

12714232_10207868468767631_1943339327_n

12714242_10207868465487549_827714011_n

Y-a-t-il un facteur hasard quand on brasse ?
On peut parfois avoir des surprises mais on essaie de limiter les risques au maximum. On fait très attention à notre processus de production, on lave les cuves régulièrement. C’est vrai qu’on n’est pas une brasserie industrielle mais c’est ça qui fait notre charme et notre différence.

12746561_10207868466407572_1535944560_n

12736030_10207868467327595_1593026512_n

Et cette machine là c’est quoi ?
La machine qui sert à embouteiller car l’embouteillage et l’étiquetage se font ici aussi. D’ailleurs c’est la partie qu’on aimerait bien automatiser parce qu’avec un rythme de 300 bouteilles à l’heure c’est vraiment sport !

12784599_10208853678443575_1397659694_n

Quels types de bière retrouve-t-on dans votre gamme ?
On en a 4 pour le moment, l’Originale, la Pale Ale, la Brown Ale et la Porter. On a aussi des bières inédites selon les périodes, on en a sorti une à Noël qui a très bien marché. Et on va sortir une IPA (Indian Pale Ale) américaine très prochainement.

12767700_10208853678323572_617552829_n

Où peut-on trouver vos bières ?
Chez des cavistes, dans des bars et chez des restaurateurs à Metz, Nancy et Lyon. A Metz notamment à l’Irish pub, au 7 (7), au fût et à mesure, au petit bistrot, à la chaouée, à la cave château sablon, chez fine bouche et aussi ici à la brasserie.

12325093_10208853678683581_1641244758_n

Tu as fait appel à un financement participatif pour la brasserie, peux-tu nous en dire plus ?
En fait au lieu d’aller demander 10 000€ à la banque j’ai préféré faire appel au financement participatif via la plateforme Ulule. Ça m’a permis d’acheter un laveur de fût car on a aussi des demandes en fût.
Le financement participatif m’a aussi permis d’acheter un concasseur à malt. Bref ça m’a bien aidé. Sur 60 jours on visait 5 000€, et finalement on en a eu 9 000€, c’est plutôt cool !

12735772_10207868464087514_1714344060_n

Comment expliques-tu ce succès ?
Les gens sont demandeurs de projets qui sortent de l’ordinaire, de quelque chose d’original. La bière c’est pas juste un truc de vieux gars barbus avec des gros ventres,
il y a beaucoup de brasseurs qui veulent faire des trucs bien. Nous on essaie de faire de notre mieux. En plus on est implanté en ville, s’installer en ville c’est une vraie volonté. Prendre la voiture et rouler 30 minutes pour acheter ses bières c’est moyen.

As-tu des conseils pour les gens qui voudraient monter leur entreprise ?
Tout le monde dit que la paperasse est horrible pour créer une entreprise mais au final pas tant que ça.
Je conseillerais de prendre un comptable qui s’occupe de cette partie. Le plus important c’est d’avoir un plan financier béton et de prévoir 20% de dépenses en plus.
On est jamais à l’abri des imprévus.

12782387_10208853864128217_267674609_n-2

Des projets à annoncer ?
On a une nouvelle bière qui arrive prochainement, n’hésitez pas à passer à la brasserie pour la découvrir !

Un mot à ajouter ?
Tout va bien 🙂

Bon Poison
13A rue du XXe Corps américain, 57000 METZ
Les jeudis et vendredis de 16h30 à 18h45
Les samedis de 10h30 à 12h30 et de 15h00 à 18h45
Le site internet
La page Facebook

Les Messes Basses

Leave a Reply

RELATED ARTICLES

Le Malambo : L’Argentine dans votre assiette

Le Malambo : L’Argentine dans votre assiette

Share Tweet On doit bien l’avouer, la plupart du temps nos bonnes adresses se situent au centre-ville. Mais on ne jure pas que par les belles rues pavées de Metz,

READ MORE
Bonnes adresses: Où prendre une pause gourmande?

Bonnes adresses: Où prendre une pause gourmande? Popular

Share Tweet Chez Franceska Depuis 4 mois, Chez Franceska a ouvert son salon de thé. Loin de se douter que la rue de la Chèvre comptait un salon de thé,

READ MORE